Des injections en surface

Le problème avec les aiguilles actuellement utilisées pour injecter les vaccins est simple : elles entrent trop profondément dans la peau. Voilà pourquoi elles font mal. Nous nous appliquons donc à trouver une meilleure façon de faire.

aiguille

Le défi

Les aiguilles actuelles injectent les vaccins profondément dans le muscle. Toutefois, Kris Hansen, directrice de projets techniques chez 3M, savait que les injections cutanées pourraient représenter une meilleure solution. À l'aide d'un système d'administration adéquat, il était possible de rendre la vaccination plus rapide et moins douloureuse, tout en réduisant la quantité de préparation vaccinale nécessaire.

micro-aiguille

Des aiguilles plus fines et plus courtes

Après près de huit années de travail, Mme Hansen et son équipe ont créé un système d'administration par micro-aiguilles capable d'administrer des vaccins dans la peau. L'assemblage de micro-aiguilles comporte entre 316 et 1260 micro-aiguilles dont le diamètre est aussi petit que celui de quelques cheveux posés les uns sur les autres. En fait, elles sont si petites qu'elles sont invisibles à l'œil nu.

« Pour certains vaccins, l'administration par micro-aiguilles peut fournir la même protection en utilisant éventuellement moins de préparation vaccinale. Et ces aiguilles produisent la même sensation que la langue d'un chat. »

- Kris Hansen

Directrice de projets techniques, Division des systèmes d'administration de médicaments de 3M

image infographique

L’avenir

Les systèmes d'administration de médicaments par micro-aiguilles en sont encore au stade du développement, mais nous anticipons déjà un avenir dans lequel nous pourrons aider davantage de gens en utilisant une moins grande quantité de préparation vaccinale. Par ailleurs, plus de gens pourront se faire vacciner sans éprouver l'angoisse et la douleur qui sont associées aux aiguilles classiques.

« Nous pouvons améliorer la technique, tout en rendant l'expérience plus agréable pour le patient. »

- Kris Hansen

image infographique
« Il est difficile d'imaginer une autre entreprise dont les champs d'intérêt sont assez diversifiés pour faire face à tous les défis que présentent les micro-aiguilles. Je suis chanceuse de pouvoir faire appel aux spécialistes des secteurs des adhésifs et de la nanotechnologie, pour n'en nommer que quelques-uns, afin de faire avancer ce projet. »

- Kris Hansen

chercheurs